Colère et manifestations en réaction à la décision de Trump sur le statut de Jérusalem

La décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël ne devrait pas changer grand-chose à court terme sur le terrain diplomatique, mais elle réunit les ingrédients d’un nouvel accès de violence, sur place ou ailleurs. De Riyad à Téhéran, en passant …

Source

Le 7 décembre 2017 par Divers