Donald Trump veut brider la hausse du dollar

Dans une interview au « Wall Street Journal », le président Donald Trump a livré quelques indications sur les marchés et le billet vert. « Je pense que le dollar devient trop fort et c’est en partie de ma faute car les gens ont confiance en moi. Mais cela fait du mal (à l’économie) et en fera au bout du compte », a-t-il estimé.

« Il y a des points positifs à un dollar fort mais le meilleur est que cela sonne bien », a-t-il raillé. « Quand vous avez un dollar fort, il est très très difficile d’être compétitif avec des pays qui dévaluent leur monnaie », a souligné le président américain en allusion à la « guerre des changes » (course aux dévaluations compétitives). Ses déclarations sur le billet vert avaient suscité, mercredi, un repli du dollar de l’ordre de 0,7 %. Jeudi, le billet vert était stable.

Dans son entretien, le président a dit préférer « une politique de taux d’intérêt bas », qui limite l’appréciation du dollar. Interrogé sur l’éventuel remplacement de Janet Yellen à la tête de la Fed, il s’est montré évasif. « Je l’aime bien et je la respecte. » « Il est tôt » pour envisager son remplacement. Elle n’est pas « grillée », a répondu le président.

Le 15 avril 2017 par Les Echos