Israël, fossé majeur entre les administrations Obama et Trump

Rarement la transition du pouvoir se sera déroulée dans une atmosphère aussi électrique. On est loin des cordialités échangées par les deux hommes politiques deux jours après la victoire du milliardaire new-yorkais lors de la présidentielle du 8 novembre. Principale pomme de discorde: Israël.

L’adoption, il y a une semaine, d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la construction de colonies dans les territoires occupés a été décrite par certains membres de l’équipe Trump comme un coup de poignard dans le dos orchestré par Barack Obama. Or, en septembre dernier déjà, avant l’élection de Trump, la Maison-Blanche laissait entendre qu’elle allait agir sur le dossier israélo-palestinien soit par une déclaration, soit par le biais du Conseil de sécurité.

Le 29 décembre 2016 par Le Temps