Steve Bannon, le déroutant gourou de Donald Trump

Hier directeur de la campagne de Donald Trump, demain «stratège en chef» et conseiller spécial du 45e président des États-Unis, Steve Bannon, 62 ans, a vu sa trajectoire le projeter vers des sommets inimaginables il y a encore quelques mois.

Ce personnage secret observe et soutient depuis des années le courant qui a porté Donald Trump à la Maison-Blanche. Il prophétise une «révolte mondiale» qui ne va pas s’arrêter au Brexit et au coup de tonnerre de la présidentielle américaine. «Le Tea Party est un mouvement global» qui balaye les démocraties «de l’Europe à l’Asie, de l’Amérique latine à l’Inde», dit-il. Bannon inclut l’Ukip britannique, l’AfD allemande et le Front national dans cette nébuleuse «du centre droit populiste» (sic) qui rallie «la classe moyenne et les travailleurs partout fatigués de subir les diktats de Davos» (le Forum économique mondial). «Le bagage raciste et antisémite de ces mouvements va s’atténuer avec le temps, assurait-il lors d’une conférence au Vatican en 2014. L’Ukip a déjà bien fait le ménage.»

Le 29 novembre 2016 par Le Figaro